Christophe Deschamp

Christophe Deschamps : 28 fiches pratiques dédiées à l’organisation personnelle

par Thomas Moreau

 

En complément à son récent ouvrage “Le nouveau management  de l’information – La gestion des connaissances  au cœur de l’entreprise 2.0” paru aux éditions FYP, Christophe Deschamps met à disposition une série de fiches pratiques ayant pour objectif d’assister les travailleurs du savoir dans la mise en place de stratégies de gestion des connaissances personnelles.

L’occasion de rappeler que Christophe Deschamps figure parmi les experts en veille et KM les plus reconnus en France. Son livre et ses fiches pratiques constituent en quelque sorte une forme d’aboutissement de son travail (bien qu’il ne s’arrêtera pas là!). Christophe a en effet bien assimilé la petite révolution du Web 2.0 et a amené un regard critique et sérieux qui contrebalance parfois avec l’enthousiasme aveuglé (ou marketing, c’est selon) de certains. Il a su déceler des applications et des méthodologies concrètes à tous ces outils qui fourmillent sur le Net, et a su les faire partager.

L’occasion aussi de rappeler que la gestion des connaissances, c’est avant tout une démarche personnelle, voire une philosophie. Mais ce que Christophe tend à prouver via son ouvrage et ses fiches annexes, c’est qu’il s’agit également d’une véritable méthodologie de travail, qui bénéficie à tous et qui, si elle est bien structurée collectivement, peut générer un réel avantage concurrentiel pour l’entreprise. Cette stratégie individuelle est déclinée en 5 catégories de fiches pratiques qui trouvent chacune leur écho dans l’organisation de l’entreprise.

La gestion du temps tout d’abord, où comment organiser ses tâches, éviter les interruptions, gérer le long terme… Tout d’abord individuelle, cette démarche est favorable à l’entreprise en termes de gain de productivité et de qualité de gestion de projets.

L’identité numérique ensuite: en effet, structurer et contrôler son identité et sa réputation numérique est aujourd’hui indispensable d’un point de vue personnel, notamment si l’individu est à la recherche d’un emploi ou si un prospect se sert de cette information pour évaluer votre réelle expertise comme préalable à une éventuelle collaboration. Bien sûr, la gestion de la réputation est également un réel enjeu pour l’entreprise. Sensibiliser ses collaborateurs et mettre à disposition les outils et les méthodologies pour contrôler son image et sa réputation est primordial.

Christophe décline ensuite toute un série de méthodes et outils liés à la gestion de l’information, en soulevant une première problématique: “De nombreux « lieux » de classement cohabitent sur le poste d’un travailleur du savoir et ajoutent souvent au chaos informationnel ambiant“. Et de dresser un inventaire non-exhaustif: fichiers, emails, pages Web, flux rss… De la réalisation  d’un schéma des flux informationnels au choix d’un outil qui rassemble les fonctionnalités requises à une gestion adéquate de ces flux, tout est abordé. Sans oublier la recherche, la veille, la capture d’information, la manipulation de fichiers, la structuration de l’information ou encore la synchronisation des données. Là aussi, si des solutions individuelles existent, il est d’autant plus difficile pour l’entreprise d’identifier et de déployer des outils et des mécanismes qui améliorent la gestion de l’information de manière homogène et qui favorise l’émulsion de la connaissance. C’est d’ailleurs l’objectif poursuivi par notre solution Knowledge Plaza.

Les deux dernières catégories qui clôturent ces fiches pratiques (le capital social et les compétences) sont quant à elles tournées vers les relations interpersonnelles: le réseautage et la promotion de soi (personal branding) comme facteurs de réussite et de distinction, éléments indispensables dans ce monde impitoyable où la concurrence entre individus est une (malheureuse) réalité. Ces domaines appliqués à l’entreprise sont connues. Les réseaux sociaux tels que Twitter ou LinkedIn permettent d’assurer la promotion d’un produit, d’une marque, d’une personne (qu’on qualifie un peu abusivement – parce que trop systématiquement – de gurus, bien que peu de personnes peuvent réellement le revendiquer). Des notions telles que le ‘community management’, ‘social media optimization’, ‘online reputation management’ sont autant de tendances liées au marketing 2.0 devenues quasi incontournables pour les entreprises.

Pour les travailleurs du savoir, les réseaux sociaux sont enfin une source d’information non négligeable: identifier une expertise pour faire appel à elle dans le cadre d’une recherche, d’une analyse, vaut réellement de l’or. Qu’il s’agisse d’une compétence interne ou externe. Favoriser ce canal d’information est donc essentiel à plus d’un titre, notamment pour permettre à l’entreprise une meilleure gestion des ressources humaines.

En conclusion, j’invite toutes les personnes qui auront lu ce post à parcourir attentivement ces fiches. Elles recellent de trucs et astuces qui amélioreront vos tâches au quotidien (les miennes aussi d’ailleurs). Pour finir, si je suis sensibilisé à la protection de l’environnement, je dois reconnaître néanmoins que ces fiches sont de ces documents qui méritent réellement d’être imprimées et de circuler au sein de votre organisation. Bravo et merci à Christophe pour cette démarche.

No Comments

Post a Comment