moving_carre

Cap vers la connaissance sociale

moving_banniere
La gestion de l’information et des connaissances est souvent perçue comme une activité venant du sommet de l’organisation qui encourage les personnes dotées d’une expertise spécifique à contribuer dans des communautés spécifiques sur des sujets spécifiques. Les connaissances existantes et créées au sein de l’entreprise sont utilisées, classées, indexées et réutilisées. La connaissance est exploitée dans le but de répondre à des objectifs d’amélioration de performance, d’innovation ou d’apprentissage organisationnel. Les silos ont longtemps constitué un obstacle à la collaboration et bien que le knowledge management a commencé à en combler les lacunes, ils persistent dans les structures traditionnelles de management.

LA CONNAISSANCE EST DYNAMIQUE ET EVOLUTIVE

Il arrive qu’une version “officielle” de la connaissance soit requise dans certaines organisations, notamment issues de secteurs réglementés. Cependant, au sein de toute organisation, la connaissance évolue quotidiennement et les bases de connaissances précises et détaillées ne suffisent plus à répondre aux changements. Le paradigme d’une base de connaissances, où l’accumulation et la codification sont valorisées, est en train d’évoluer progressivement vers un flux continu de connaissances où l’accès est poreux et où l’ensemble du réseau collabore. Encourager les communautés en ligne est plus que nécessaire pour guider cette évolution.

La connaissance sociale est l’organisme collectif et vivant des connaissances produites par un réseau. Elle est le produit dynamique d’un groupe qui contribue et partage et non pas uniquement la somme des connaissances statiques des personnes. Les relations, connexions et échanges au sein d’une équipe spécifique émergent grâce au dialogue et sont canalisées par les interactions de l’organisation. L’accès à la connaissance est rendu possible par les liens personnels, les recommandations et le classement de l’information par des experts spécialisés, menant à un flux de connaissances circulaire et itératif.

UN BON EQUILIBRE EST ESSENTIEL

L’équilibre entre la création de contenu et sa consommation au sein de ces réseaux est primordial pour obtenir un ratio optimal en termes de partage de connaissances et une adhésion maximisée. Il doit d’une part être suffisant pour éveiller la créativité et fournir l’information souhaitée au bon moment dans un format simple et convivial et d’autre part, être modéré afin de ne pas submerger celui qui cherche l’information par un trop grand nombre de notifications, de demandes de collaboration ou de feedbacks.

POUSSEZ VOTRE AVANTAGE CONCURRENTIEL

La nature décentralisée caractéristique de ces réseaux de partage de connaissances (Social Knowledge Networks – SKNs) a tendance à effrayer les organisations qui craignent de perdre le contrôle sur la création et la dissémination de l’information, contrôle qu’elles exerçaient jadis au sein d’une structure traditionnelle de gestion de la connaissance. Toutefois, les réseaux de partage de connaissances (SKNs) s’articulent autour de silos, fusionnent les contenus pertinents, développent les idées émanant de la communauté et accroissent la productivité, l’efficacité et l’agilité au sein de l’organisation. Leur évolution organique à travers le temps et les changements de circonstances fait de ces réseaux un atout concurrentiel redoutable pour l’organisation, dès lors capable de référencer, classifier, sélectionner, diffuser et enrichir ses connaissances.

Aller vers la connaissance sociale grâce à Knowledge Plaza

Knowledge Plaza est une plate-forme pourvue d’une série d’outils afin d’améliorer la performance, l’innovation et l’apprentissage organisationnel en:

  • Passant d’une culture de fichiers finaux à des documents en permanente évolution
  • Progressant d’un système de fichiers structurés à un accès basé sur des critères de recherche
  • Incorporant une approche narrative grâce à la contextualisation et les expériences
  • Réunissant des communautés structurées et non structurées
  • S’adaptant au caractère organique de l’organisation
  • Encourageant les retours et l’évolution du contenu par l’ajout de nouvelles versions ou de commentaires
  • Permettant aux communautés de créer, développer, sélectionner, codifier, partager et organiser le contenu
  • Créant des liens entre les nouveaux contenus et les contenus existants
  • S’intégrant à d’autres outils de création de contenus
  • Instaurant des mécanismes de travail sains et durables

 

Découvrez comment Knowledge Plaza s’intègre dans l’écosystème de LafargeHolcim.



Télécharger le guide



No Comments

Post a Comment