engagement-figures

Engager vos employés, mais comment ?

par Raphaël Briner, Co-fondateur & CMO

En mai 2016, Smile london ouvrait un nouveau format de conférence. Trois salles en parallèle pour permettre à chacun de mieux choisir le thème qui l’intéressait. Le format s’appelait Smile workshops mettant l’accent sur l’interaction avec les participants.  J’étais moi-même intervenant en donnant un workshop sur les Nouvelles Connaissances nécessaires et le Knowledge Sharing Canvas.

S’adapter… c’est le maître mot de Luis Suarez qui dit qu’il est grand temps d’arrêter de tout miser sur l’adoption au profit de l’adaptation des employés… aux technologies (nouvelles et existantes) que nous offre le vaste monde et à des nouveaux principes de travail et culture:

  • La bascule d’une approche projet vers une approche programme
  • La fin des règles pour la co-construction de chartes (un modèle positif et inclusif de la gouvernance)
  • La compréhension que la connaissance, sous condition qu’elle soit désormais partagée, reste le vecteur de puissance
  • Un focus particulier sur les contributeurs naturels souvent considérés comme trop perturbateurs pour les connecter entre eux, les renforcer dans leur dynamique positive et créer un réseau exemplaire d’agents de changement
  • L’accent sur les “responsables” pour les convertir en facilitateurs et mentors, en faisant descendre/distribuer la responsabilité
  • La mise en place de canaux ouverts aux questions “bouteille à la mer”
  • Une évolution positive de la culture existante vers celle souhaitée par les employées
  • Le démarrage de ce changement sans attendre, à savoir dès aujourd’hui, en développant des comportements positifs selon Lawrence Clark:
    — Progrès remarqués
    — Message d’encouragement
    — Clarté des attentes de la part des pairs
    — Exemplarité des collègues
    — Soutien de leurs cadres
    — Gratifications
    — 
    Capacité à travailler avec l’équipement adéquat
    — Opportunités pour apprendre et croître
    — Capacité à être au meilleur de soi-même chaque jour
    — Sentiment d’impact sur l’entreprise
    — Amitié au travail

Cet engagement est bien réel dans la majorité des enterprises. Il ne doit pas devenir l’objectif central (“Culture is not the Culprit”, HBR, 2016), mais bien un des moyens-clés, soutenu par des échanges de bonnes pratiques et la conscience de l’importance à développer de nouvelles connaissances en faisant toujours attention aux erreurs d’interprétation (“Why organizations don’t learn“, HBR, 2015). Les bénéfices ont été démontrés avec des chiffres tangibles par Lawrence Clark de Simply-Succeed qui a révélé l’impact réellement positif de ces comportements, que l’on souhaiterait voir transparaître sur tout réseau social d’entreprise, miroir de celle-ci. En attendant, quelques chiffres:

engagement-figuresLawrence-Clark

Lire également l’article sur SMILE LONDON “Investir dans les connaissances existantes ou nouvelles” ?

No Comments

Post a Comment